• Sully PRUDHOMME : Le vase brisé D 22/03/2018



     

     

     

     

     

     













    POÈME D’hier









    Sully PRUDHOMME





    1839 – 1907









































    LE VASE



    BRISE























    Le vase où meurt cette verveine

     

    D'un coup d'éventail fut fêlé;

     

    Le coup dut l'effleurer à peine:

     

    Aucun bruit ne l'a révélé.





    Mais la légère meurtrissure,

     

    Mordant le cristal chaque jour,

     

    D'une marche invisible et sûre

     

    En a fait lentement le tour.





    Son eau fraîche a fui goutte à goutte,

     

    Le suc des fleurs s'est épuisé;

     

    Personne encore ne s'en doute,

     

    N'y touchez pas, il est brisé.





    Souvent aussi la main qu'on aime,

     

    Effleurant le cœur, le meurtrit;

     

    Puis le cœur se fend de lui meme,

     

    La fleur de son amour périt:





    Toujours intact aux yeux du monde

     

    Il sent croître et pleurer tout bas

     

    Sa blessure fine et profonde,

     

    Il est brisé, n'y touchez pas.















    Diffusion François Beauval



    1ér trimestre 1975







    J-G-R-C-

















     

     

     

    REFLEXION DE LA SEMAINE:         D    23/03/2018

     

    DANS LA NUIT DE SAMEDI A DIMANCHE  25

     

     

     

    Sully  PRUDHOMME :   Le vase brisé     D   22/03/2018



    « RECETTE: ANANAS POELE au caramel et beurre salé D 19/03/2018RECETTE; OEUFS MIMOSA D 24/03/2018 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Mars à 05:51

    holala j'avais totalement oublié  le changement d'heure  hihihi

    j'espère que tu passeras une belle journée   bises Joël 

    2
    Jeudi 22 Mars à 06:32

    Oui encore un changement que je n'aime pas trop mais l'on s'y habitu bien vite ! . Bon Jeudi Joël et merci pour tes visites qui me font grand plaisir , bisous , escapade cool

    3
    Jeudi 22 Mars à 06:36

    Joli !

    Bon jeudi, frais mais beau.
    Bisoux, joel

    4
    Jeudi 22 Mars à 06:43
    Quelle beau poème. J'aime la métaphore. Bisous
    5
    Jeudi 22 Mars à 08:11

    bonjour joel

    aie tu as cassé le beau vase de ma femme elle va te puni

    je te souhaite une bonne journée

    amitié claude

    6
    Jeudi 22 Mars à 08:31

    Bonjour Joël,

    Le vase où meurt cette verveine n'est que fêlé, se rapportant sans nul doute au cœur brisé. Les mots sont justes et emplis de tendresse. Merci pour ce beau partage.

    Bonne et douce journée l'Ami.

     

    7
    Jeudi 22 Mars à 10:34

    Cher Joël,

    Joli poème !

    Ici, le soleil est revenu mais il fait frais,

    J'aime pas l'heure d'été,

    Bonne journée,

    Grosses bises,

    MF

    8
    Jeudi 22 Mars à 11:43

    Un peu de mal à penser que le printemps est là,

    il fait un froid de canard brr

    Joli poème qui réchauffe mon coeur mon ami.

    Bisous à tous les deux,

    Christiane

    9
    Jeudi 22 Mars à 18:06
    covix

    Bonsoir, 

    Une métaphore poétique pour une rupture sentimentale, 

    Bon c'st quand que les aneries du changement d'heure vont se terminer.

    Bonne soirée

    @mitié

    10
    Vendredi 23 Mars à 05:32
    Bonjour Joël, un petit bonjour pour te souhaiter un merveilleux vendredi Qu'il soit bien ensoleillé et porteur de bonnes nouvelles Avec toute mon amitié
    11
    Vendredi 23 Mars à 06:59

    Bonjour Joël

    Comme chaque nouveau jour  avec beaucoup de bonheur ,je te souhaite une belle journée  bizzzzzzzzzzz

     

    12
    Vendredi 23 Mars à 07:39

    bonjour joel

    je te souhaite une bonne fin de semaine

    amitié claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :