• A. RIMBAUD Comédie en trois baisers D 23/10/2020

     

     

     

     

     

     



















    POÈME D’hier















    Arthur











    RIMBAUD









    1854 – 1891







     

     

     

     COMÉDIE EN



    TROIS BAISERS











    Elle était fort déshabillée,


    Et de grands arbres indiscrets


    Aux vitres jetaient leur feuillée


    Malinement, tout près, tout près.

     







    Assise sur ma grande chaise,


    Mi nue, elle joignait les mains.


    Sur le plancher frissonnaient d'aise


    Ses petits pieds, si fins, si fins. 







     

    Je regardai, couleur de cire,


    Un petit rayon buissonnier


    Papillonner dans son sourire


    Et sur son sein: moche au rosier!

     







    Je baisai ses fines chevilles.


    Elle eut un long rire très mal,


    Qui s'égrenait en claires trilles,


    Une risure de cristal







     

    Les petits pieds sous la chemise


    Se sauvèrent : « Veux tu finir! »


    La première audace permise,


    Le rire feignait de punir.

     






    Pauvrets palpitant sous ma lèvre,


    Je baisai doucement ses yeux


    Elle jeta sa tête mièvre


    En arrière: « Oh ! C'est encore mieux!

     






    Monsieur, j'ai deux mots à te dire... »


    Je lui jetai le reste au sein,


    Dans un baiser qui la fit rire


    D'un bon rire qui voulait bien...

     





     

    Elle était fort déshabillée,


    Et de grands arbres indiscrets


    Aux vitres penchaient leur feuillée



    Maintenant tout près, tout près.












     

     

    Diffusion François Beauval



    1ér trimestre 1975

















     

    J-G-R-C-

     

     

     

     

     

      

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

    « RECETTE: RISOTTO de crevettes et chorizo D 20/10/2020RECETTE: Marmite de fruits de mer D 27/10/2020 »

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Octobre 2020 à 15:20

     

     

     

     

    L'HEURE D'HIVER LE 25 OCT 2020.

    On recule sa montre d'une heure

    A 3h du matin, il est en réalité 2h

    On dort une heure de plus.

     

     

     

    2
    Vendredi 23 Octobre 2020 à 07:10

    Bonjour Joël , oui merci de nous le rappeler ! . Belle poésie bien romantique et bonne journée à vous deux , escapade , 

    3
    Vendredi 23 Octobre 2020 à 08:42

    Vendredi NON tout n'est pas permis, Notre département est passé au couvre-feu Sortant peu le soir cela ne me privera pas, Mais que d''ennuis pour ceux dans les hôpitaux, malades, personnel  soignant, Pour nos commerçants !!! Croisons les doigts pour que nous soyons épargnés Restons prudents chers copinautes 

    Charmant poème merci JOËL  ,passes un bon weekend  big  kiss 

    4
    Vendredi 23 Octobre 2020 à 09:12

    Belle poésie romantique de notre poète Rimbaud

    que j'aime beaucoup,

    Bonne journée à tous les deux,

    Bises amicales

    Christiane

    5
    Vendredi 23 Octobre 2020 à 10:26

    Un bel article ,bon week-end à vous deux

    Fichier

     

    6
    Vendredi 23 Octobre 2020 à 12:01
    Une fleur de Paris

    Bonjour Joël,

    J'aime beaucoup Rimbaud et ce poème est superbe. Passe une bonne journée, grosses bises, Véronique

    7
    Samedi 24 Octobre 2020 à 03:24

    Bonjour Joël,

    Un très beau poème,

    Bon week-end,

    Grosses bises,

    MF

    8
    Samedi 24 Octobre 2020 à 06:43

    CERET sera bien triste ce weekend , d'habitude jour de marché les terrasses sont pleines, ce matin fermeture des bars  pendant 6 semaines, la foire n'aura pas lieu, les forains qui avaient monté les manèges n'ont plus qu'à démonter , seuls les restos seront ouverts , mais fermeront à 21 h  donc un seul service !!! quel guigne !!!  soyons positif  ont dormira  une heure de plus  faut bien se consoler .  A lundi  kiss 

    9
    Samedi 24 Octobre 2020 à 09:20

    Bonjour Joël,

    Premier poème amoureux écrit par Rimbaud à l'âge de 16 ans retrace assez fidèlement les maladresses des adolescents dans leurs envolées amoureuses parmi les effluves printaniers. C’est l'enfant privé de tendresse qui se sent symboliquement sevré. Merci pour ce beau poème.

    Et bon weekend.

    10
    Samedi 24 Octobre 2020 à 11:02

    Bonjour mon cher Meldix

    Quel ravissant poème, j'aime beaucoup.

    J'espère que tu vas bien et je viens te souhaiter un bon week-end avec humour, car on en a bien besoin en ce moment :

    Cher week-end, je te prends pour légitime époux, et je m’engage à t’aimer et à te chérir jusqu’à ce que le lundi nous sépare !

    Veux tu venir à la cérémonie ? Ah ah ah : Bonne fin de semaine !!! 

     

    Prudence et prends bien soin de toi surtout.

    Gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

     

     

     

     

    11
    Dimanche 25 Octobre 2020 à 08:52

    Bonjour Joël,

    Un petit coucou pour te souhaiter un

    merveilleux dimanche.

    Amitiés

    12
    Lundi 26 Octobre 2020 à 08:22

    Chaque matin qui commence est comme une toile blanche.

    Chaque jour on a l'opportunité de la peindre en utilisant nos couleurs préférées.

    Peins cette toile comme bon te semble et surtout fais toi plaisir.

    Je te souhaite une très bonne semaine pleine de bonnes surprises 

    Big bisous JOËL

    13
    Lundi 26 Octobre 2020 à 08:44

    Bonjour Joël,

    Une nouvelle semaine commence, j’espère qu’elle soit agréable, riche de joie et de gaieté, qu'elle déborde de bonheur et qu’elle soit éclairée par l'étincelle de l'amour et la lueur de l'amitié.

    bon lundi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :