• Marceline DESBORDES VALMORE Élégie D 09/10/2020

     

     

     

     

     

     















    POÈME D’hier











    Marceline





    DESBORDES

    __





    VALMORE













    1786 – 1859





















    ELEGIE



































    Écoute: ici ce soir, à moi même cachée,



    Je ne sais quel force attirait mon ennui:



    Ce n'était plus son ombre à mes pas attachée,



    Oh! Ma sœur c'était lui!



    C'était lui, mais changé, mais triste. Sa voix tendre



    Avait pris des accents inconnus aux mortels,



    Plus ravissants, plus purs, comme on croit les entendre



    Quand on reve des cieux aux pieds des saints autels.



    Il parlait, et ma vie était près de s'éteindre.



    L'étonnement,  l'effroi, ce doux effroi du cœur,



    M’enchaînait devant lui. Je l'écoutais se plaindre,



    Et, mourante pour lui, j'accusais ma rigueur.









    ...Sais tu ce qu'il m'a dit? Des reproches... des larmes...



    Il sait pleurer, Ma sœur!



    O Dieu! Que sur son front la tristesse a de charmes!



    Que j'aimais de ses yeux la brûlante douceur!



    Sa plainte m'accusait; le crime... je l'ignore;



    J'ai fait pour l'expliquer des efforts suprflus.



    Ces mots seuls m'ont frappées, il me les crie encore:



    «Je ne te verrai plus!:»



    Et je l'ai laissé fuir, et ma langue glacée



    A murmuré son nom qu'il n'a pas entendu;



    Et sans saisir sa main, ma main s'est avancée,



    Et mon dernier adieu dans les airs s'est perdu.

     

     

     







    Diffusion François Beauval



    1ér trimestre 1975















    J-G-R-C-























     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « RECETTE: Muffin jambon D 06/10/2020RECETTE: Tarte au chocolat D 13/10/2020 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 07:36

    Je suis la messagère du jour

    Qui navigue dans la blogosphère

    Pour déposer chez toi une petite pensée

    À l'ombre de mon arbre du temps

    Je laisse filer le vent.

    Mais le vent à cet instant me dépose devant ton univers

    Pour ne pas oublier mon coucou du vendredi

    Douce et bonne journée. reposante

    Envolée de Bisous, amitié JOËL

    2
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 08:55

    Bien l'article ,bon week-end à vous deux

    Fichier

     

    3
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 09:26

    Poème un peu triste de ce poète que j'aime beaucoup Joël,

    Prends bien soin de toi surtout,

    Bon vendredi tout doux, tout doux ici,

    Bises amicales

    Christiane

    4
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 09:33

    Bonjour Joël,

    Je te souhaite une merveilleuse journée

    Joli poème, merci.

    Amitiés

    5
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 11:16

    Oui le weekend approche alors espérons qu' il sera plus sec ! . Belle poésie mais pas bien gaie ! . Bisous , escapade , 

    6
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 23:14
    Une fleur de Paris

    Bonsoir Joël,

    Un bien beau poème ... Je te souhaite une bonne soirée, bises, Véronique

    7
    Samedi 10 Octobre 2020 à 07:25

     

    Après une semaine douce et ensoleillée, la pluie est prévue ce weekend,  bon samedi   POUR  OU CONTRE ????

    8
    Dimanche 11 Octobre 2020 à 09:37

    Bonjour  Joël,

    Je te souhaite un joli dimanche et que

    cette journée soit remplie de joie et de bonheur.

    Amitiés

    9
    Lundi 12 Octobre 2020 à 07:37

    Bonjour Joël,

    Je passe te souhaiter un merveilleux début de semaine.

    Que cette journée soit remplie de joie et de bonheur.

    Amitiés

    10
    Lundi 12 Octobre 2020 à 08:23

    KIKOU JOËL ..

     Le jour  s'installant confortablement 

    Pour commencer  cette journée . 

    Je suis de passage chez toi 

    Quelques instants pour te souhaiter 

    Un agréable lundi et une douce semaine 

    Après un weekend sans pluie mais venteux 

     Je te fais le petit bisou du jour.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :