•  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      CRÈME        BRÛLÉE  

     

     

    AU PAIN D'EPICE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    -Temps de préparation: 10 minutes.

     

     

    -Cuisson: 1 heure 30 minutes.

     

     

     

     

     

     

     

     

    -Réfrigération: 2 heures minimum.

     


    -Pour 4 personnes-

     

     



    - 5 jaunes d’œufs.

     

     

    - 25 cl de lait entier.

     

     

    - 25 cl de crème fraîche liquide.

     

     

    - 80 g de sucre.

     

     

    - 50g de pain d'épice.

     

     

    - 8 cuillères à soupe de cassonade.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    a) Coupez le pain d'épice

     

     

    en petits morceaux.

     

     

     

     

    Versez le lait et la crème

     

     

    dans une casserole

     

     

    et portez à ébullition.

     

     

    Retirez du feu

     

     

    et ajoutez le pain d'épice.

     

     

     

     

    Couvrez et laissez infuser

     

    pendant cinq minutes.

     

     

     

     

     

     

    b) Chauffez le four

     

     

    sur th 3 ( 100°).

     

     

     

     

     

     

    c) Mettez les jaunes d’œufs

     

     

    et le sucre dans une jatte.

     

     

     

     

    Travaillez au fouet à main

     

     

    pour obtenir un mélange

     

     

    blanc et mousseux.

     

     

     

     

     

     

    d) Mixez le lait

     

     

    au pain d'épice

     

     

    puis filtrez le à travers

     

     

    une passoire fine

     

     

    en appuyant avec

     

     

    le dos d'une cuillère.

     

     

     

     

    Mélangez soigneusement

     

     

    au fouet avec les œufs sucrés,

     

     

     

     

    sans battre.

     

     

     

     

     

     

    e) Répartissez la préparation

     

     

    dans 4 plats individuels,

     

     

    sur une hauteur de 1,5 cm.

     

     

    Enfournez et faites cuire

     

     

    environ 1 heure 30,

     

     

    jusqu'à ce que

     

     

    la préparation soit prise.

     

     

     

     

    Laissez refroidir les crèmes

     

     

    à température ambiante

     

     

    et glissez les au réfrigérateur

     

     

    au moins deux heures.

     

     

     

     

     

     

    f) Quelques minutes

     

     

    avant de servir,

     

     

    allumez le gril du four.

     

     

     

     

    Poudrez les crèmes

     

     

    de cassonade et glissez

     

     

    les sous le gril

     

     

    jusqu'à ce que le sucre

     

     

    soit caramélisé.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

        SERVEZ AUSSITOT  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon Appétit

     

     

    Et

     

     

    Bonne dégustation

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires


  •  

     

     



     

     

     







    POÈME D’hier









    VERLAINE









    1844 - 1896









    LE FOYER



    LA LUEUR ETROITE



    DE LA LAMPE

















    Le foyer, la lueur étroite de la lampe;

    La rêverie avec le doigt contre la tempe

    Et les yeux se perdant parmi les yeux aimés;

    L'heure du thé fumant et des livres fermés ;

    La douceur de sentir la fin de la soirée ;

    De l'ombre nuptiale et de la douce nuit,

    Oh ! Tout cela, mon rêve attendri le poursuit

    Sans relâche, à travers toutes remises vaines,

    Impatient des mois, furieux des semaines!







    Diffusion François BEAUVAL



    1ér trimestre 1975









    J-G-R-C-















     

     

     



     

     

    FESTIVAL  PHOTO  2019  LA  GACILLY      D   09/08/2019   1/3  

     

     

    Jusqu'au 10 Octobre

     

     un  clic si dessous 

     

    AVEC LA PHOTO - UN REGARD VAUT MIEUX QU'UNE PAROLE

     

    vous propose le Festival Photo

     

    de LA GACILLY

     

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    crepe-noix-de-coco.jpg

    CRÊPE A LA NOIX

     

    DE COCO

     

     

     

    SEYCHELLES

     

     

    Temps de préparation: 10 mn

     

    Cuisson : 20 mn

     


    pour 06  personnes





     

    1 00 g de noix de coco râpée

     

    25 cl de crème fleurette

     

    10 cuil. A soupe de crème de coco

     

    4 cuillères à soupe de punch coco

     

    4 cuillères à soupe de sucre glace

     

     

     

     

     

     Pour la pâte :

      

     

    200 g de farine

     

    1/ 2 l de lait frais

     

    3 œufs

     

    2 cuil. à soupe de sucre

     

    2 cuil. à soupe d’huile

     

    essence de vanille

     

     

     

     

    1) faites légèrement tiédir le lait.

     

     

    2) Mettez la farine en fontaine

     

    dans une terrine,

     

    ajoutez les autres ingrédients

     

    et mélangez.

     

     

    3) Confectionnez les crêpes

     

    et maintenez les au chaud.

     

     

    4) Fouettez la crème fleurette.

     

    Incorporez lui la noix de coco râpée,

     

    Le punch coco et le sucre glace.

     

    Déposez un peu de ce mélange

     

     sur chaque moitié de crêpe

     

     et repliez l’autre moitié

     

     de façon à obtenir un chausson.

     

     

    5) servez nappé de crème de coco chaude.

     

     

     

     

    BONNE DÉGUSTATION

     

    20205-10---TDH-971-LS-046.jpg 
    D 14-05-2015

     

     

     

     

     


    10 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    POÈME D’hier

     

     

    Paul  VALERY

     

     

    1871– 1945

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES PAS

     

     

     

     

    Tes pas, enfants de mon silence,

    Saintement, lentement placés,

    Vers le lit de ma vigilance

    Procèdent, muets et glacés.

     

     

    Personne pure, ombre divine,

    Qu’ils sont doux, tes pas retenus !

    Dieux !…tous les dons que je devine

    Viennent à moi sur ces pieds nus !

     

     

    Si, de tes lèvres avancées,

    Tu prépares pour l’apaiser,

    A l’habitant de mes pensées

    La nourriture d’un baiser.

     

     

    Ne hâte pas cet acte tendre,

    Douceur d’être et de n’être pas,

    Car j’ai vécu de vous attendre,

    Et mon cœur n’était que vos pas.

     

     

     

    Diffusion François Beauval

    1ér trimestre 1975

     

     

     

     

     

    J-G-R-C- 

     

     

     

     

     

     

     

      D  02-05-2017   

     

     

     


    21 commentaires


























  • POÈME D’hier















    Jean Baptiste











    CLEMENT









    1836 – 1903







     

     

     

     

     

     

     

    LE TEMPS







    DES CERISES

     









     

     

     

     

    Quand nous en serons au temps des cerises,

    Et gai rossignol et merle moqueur

                            Seront tous en fête.

    Les belles auront la folie en tète

    Et les amoureux du soleil au cœur.

    Quand nous en serons au temps des cerises,

    Sifflera bien mieux le merle moqueur.







     

    Mais il est bien court le temps des cerises,

    Où l’on s’en va deux cueillir en rêvant

         Des pendants d’oreilles,

    Cerises d’amour aux robes pareilles

    Tombant sous la feuille en gouttes de sang.

    Mais il est bien court le temps des cerises,

    Pendants de corail qu’on cueille en rêvant.







     

    Quand vous en serez au temps des cerises,

    Si vous avez peur des chagrins d’amour

     Évitez les belles.

    Moi qui ne craint pas les peines cruelles,

    Je ne vivrai pas sans souffrir un jour.

    Quand vous en serez au temps des cerises,

    Vous aurez aussi des chagrins d’amour.

     







    J’aimerai toujours le temps des cerises :

    C’est de ce temps là que je garde mon cœur

                                             Une plaie ouverte,

    Et dame fortune, en m’étant offerte,

    Ne saurait jamais calmer ma douleur.

    J’aimerai toujours le temps des cerises:

    Et le souvenir que je garde au cœur.

     







     

     

     

     

    Diffusion François Beauval



    1ér trimestre 1975

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    J-G-R-C-

     

     




      

     

      D 18 - 09 – 2014

     






     




    8 commentaires
  •  

     

     

     

     

    RECETTE:    Jambon sauce raisins                      D     27/07/2019

     

     



     



     

     

     

     

     

     

    JAMBON







    SAUCE 







    RAISINS

     

     

     

     

    Temps de préparation: 05 minutes




    Temps de cuisson : 10minutes





    Pour  4 personnes

     

     

     

     

     

     

     

    INGREDIENTS









    - 4 tranches de jambon.



    - ½ verre  de porto.



    - 1 verre d’eau.



    - 1 cuillère à soupe de maïzena.



    - ½ verre de raisins de Corinthe.



    - ½ cuillère à café de quatre épices.

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Disposez vos tranches de jambon roulées

     

    Sur un plat maintenu au chaud

     

    au dessus d’une casserole d’eau qui bout.

     

     



    Mettez la maïzena

     

    dans une petite casserole.

     



     

    Délayez avec le porto,

     

    ajoutez l’eau, une pincée de sel,

     

     les quatre épices ;

     

     

    mettez à chauffer, en tournant ;

     

     

    au premier bouillon retirez du feu,

     

    ajoutez les raisins

     

    et arrosez les tranches de jambon chaud.







     

     

    SERVEZ AUSSITOT.

     

     

     

     

    Il est préférable, de laisser tremper

     

    Les raisins dans de l’eau chaude

     

    Pour les faires gonfler,

     

    C’est plus moelleux.

     

     

     

     

     

    Bon appétit

     





     

     

     





    D  27 - 03 - 2012



     

     

     

     

     

     


    12 commentaires




  •  

     

     





    POÈME D’hier











    Francis





    JAMMES







     

     

    1868 - 1938

     

     







     

     

     

     

     

     

     

    J’AIME







    DANS LE TEMPS

     









     

    J’aime dans le temps Clara d’Ellébeuse



    L’écolière, des anciens pensionnats,



    Qui allait, les soirs chauds, sous les tilleuls



    Lire les magazines d’autrefois.

     

     



    Je n’aime qu’elle, et je sens sur mon cœur



    La lumière bleue de sa gorge blanche.



    Où est elle ? où était donc ce bonheur ?



    Dans sa chambre claire il entrait des branches.

     

     



    Elle n’est peut être pas encore morte



    • ou peut être que nous l’étions tous deux.     

     

    La grande cour avait des feuilles mortes



    Dans le vent froid des fins d’été très vieux.

     

     



    Te souviens tu de ces plumes de paon,



    Dans un grand vase, auprès de coquillages ?...



    On apprenait qu’on avait fait naufrage,



    On appelait Terre Neuve : le Banc.

     

     



    Viens, viens ma chère Clara d’Ellébeuse :



    Aimons nous encore si tu existes.



    Le vieux jardin a vieilles tulipes.



    Viens toute nue, o Clara D’Ellébeuse.





     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Diffusion François Beauval

     


    1ér trimestre 1975

     

     

     

     

     

     

     

     

    J-G-R-C-

     

     




     

     

      D 07 - 06 - 2013

     


    8 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BEIGNETS

     

     

     

     

    AUX

     

     

     

     

     

    COURGETTES

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - temps de préparation: 15 minutes-

     

     

     

    - temps de cuisson: 15 minutes-

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    pour 4 personnes

     

     

     

     

     

     

    . 2 courgettes.

     

     

     

     

    . 2 échalotes.

     

     

     

     

    . 25 cl d'huile d'olive.

     

     

     

     

    . 2 œufs.

     

     

     

     

    . 10 cl de lait.

     

     

     

     

    . 150 g de farine.

     

     

     

     

    . 1 pincée de noix de muscade.

     

     

     

     

    . 1 botte de ciboulette.

     

     

     

     

    . sel.

     

     

     

    .poivre du moulin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A) Rincez les courgettes

     

     

    et râpez les avec

     

     

    une râpe à gros trous.

     

     

     

    Placez les dans

     

     

    une passoire et

     

     

    et laissez dégorger..

     

     

     

     

    B) Dans un saladier,

     

     

    mélangez la farine,

     

     

    la muscade, les œufs,

     

     

    le sel et le poivre.

     

     

     

    Versez le lait peu à peu

     

     

    en mélangeant bien

     

     

    afin d'obtenir une pâte lisse.

     

     

     

     

    C) Essorez les courgettes

     

     

    dans un linge propre.

      

     

     

    Ajoutez les échalotes

     

     

    finement hachés

     

     

    et la ciboulette ciselée.

     

     

     

     

    D) Mélangez à la pâte.

     

     

     

     

    E) Faites chauffez l'huile

     

     

    dans une poêle puis

     

     

    déposez délicatement des

     

     

    cuillerées de préparation.

     

     

     

    Quand les beignets

     

     

    sont bien dorés,

     

     

    égouttez les

     

     

    sur du papier absorbant.

     

     

     

     

    F) Servez les bien chaud.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon Appétit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     


    15 commentaires
  •  

     

     

     

     

     









    POÈME D’hier







    Merrill



     

     

    STUART









    1863 - 1915











    CHAMBRE



     

     

     

    D'AMOUR





     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

    Dans la chambre qui fleure un peu la bergamote

     

    Ce soir, lasse, la voix de l’ancien clavecin

     

    Chevrote des refrains enfantins de gavotte.

     

     

    Éteintes par sa main pour quelques doux dessein

     

    D’amour, voici qu’enfin les lampes vespérales

     

    Fument au bruit de l’eau tintant dans le bassin,

     

     


    Au bruit de l’eau qui brille en des lueurs lustrales

     

    A travers les rideaux roidis de pourpre et d’or

     

    Dont le frêle état croule aux fenêtres claustrales.

     

     

    C’est déroutant au mur un vaporeux décor,

     

    La pastorade peinte aux pimpantes images

     

    Ou des jeux et des ris s’éparpille l’essor.

     

     

    Sur les divans fanés en leurs riants ramages

     

    Les coussins semblent lourds de l’oubli des absents,

     

    Et du bleu baldaquin s’éplorent des plumages.

     

     


    Seul, un éventail chu des doigts jadis lassants

     

    Présage le retour inespéré de celle

     

    Dont l’automne a pâli les charmes languissants.

     

     

    Soudain c’est le rayon doux d’un rubacelle,

     

    Un chuchotis de voix disant de doux remords,

     

    Et le baiser de ceux que la vie ensorcelle

     

     

    Dans la chambre ou, le soir, s’aimèrent tant de morts !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    diffusion François Beauval
    1ér trimestre 1975

     



     



    J-G-R-C-







    D 22-11-2012

     

     

     

     

     

     

     

    FESTIVAL  PHOTO  2019  LA  GACILLY      D   18/07/2019   2/2

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JARDINIERE

     

     

     

     

     

    DE PETITS POIS

     

     

     

     

     

    A L'ANCIENNE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - temps de préparation: 15 minutes-

     

     

     

     

     

    - cuisson: 20 minutes-

     

     

     

     

     

     

    pour 4 personnes

     

     

     

     

     

     

    . 1 carottes.

     

    . 1,2 kg de petits pois.

     

    . 10 oignons grelots.

     

    . 4 feuilles de laitue.

     

    . 1 tranche épaisse de lard.

     

    . 1 brin de thym.

     

    . 40 g de beurre.

     

    . 100 g haricots verts.

     

    . sucre.

     

    . sel et poivre du moulin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A) Coupez le lard en gros lardons.

     

     

     

     

    Pelez et coupez la carotte en dés.

     

     

     

     

    Émincez la laitue et

     

     

    nettoyez les oignons.

     

     

     

     

     

     

     

     

    B) Faites revenir les lardons,

     

     

    les oignons et la carotte cinq minutes

     

     

    avec le beurre dans une cocotte.

     

     

     

     

    Ajoutez la laitue,

     

     

    puis remuez deux / trois minutes.

     

     

     

     

     

     

     

     

    C) Ajoutez les petits pois,

     

     

    le brin de thym,

     

     

    1 grand verre d'eau

     

     

    et une pincée de sucre.

     

     

     

     

    Salez et poivrez,

     

     

    puis laissez mijoter douze minutes.

     

     

     

     

    Goûtez les pois :

     

     

     

    ils doivent être fondants.

     

     

     

     

    S'ils sont encore un peu fermes,

     

     

    cuisez encore cinq minutes.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Servez la jardinière chaude,

     

     

    en accompagnement d'un

     

     

    rôti de porc, de cotes de veau

     

     

    ou d'un poulet rôti.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon Appétit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     


    12 commentaires