•  

    RECETTE :  POISSON SAUCE CRÉOLE             D   06/10/2017

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    POISSON

     

    Sauce créole

     

     

    ANTILLES

     

     

     

     

    Temps de préparation: 15 minutes

     

    Cuisson: 30 minutes

     

    Pour 4 personnes





     

     

     

    - 1 kg de filets de poissons fermes.

    « Espadon, thon, dorade… »

    - 350g tomates.

    - 200g d’oignons.

    - 1 poivron vert.

    - 4 gousses d’ail.

    - 1 cuillère à soupe de gingembre râpé.

    - 1 piment frais.

    - 1 citron vert.

    - 40g de beurre.

    - 3 cuillères à soupe d’huile.

    - 2 cuillères à soupe de maïzena.

    - sel et poivre.

     

     

     

     

     

    a) Coupez le poisson

     En quatre morceaux.

     

    Assaisonnez les

    Avec le jus de citron.

     

    Saupoudrez les de maïzena

     Et faites les frire au beurre

     À feu doux pendant dix minutes.

     

     

    b) Préparez la sauce :

     

    Faites revenir à l’huile

    Les oignons finement émincés

    Pendant trois minutes.

     

    Ajoutez le poivron épépiné

    Et coupez en tranches fines,

    Et laissez cuire

     Encore trois minutes.

     

     

    c) Ebouillantez

     Et pelez les tomates,

    Coupez les en  dés

    Et ajoutez les au poivron,

    Ainsi que le piment,

    Le gingembre et l’ail écrasé.

     

    Mélangez bien et laissez cuire

    Pendant cinq minutes.

     

    Ajoutez 20 cl d’eau

     Et laissez réduire.

     

    Salez.

     

     

    d) Nappez le poisson

    De sauce créole

    Et accompagnez de riz.

     

     

     

     

     

     

    Bon Appétit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    POÈME D’HIER


     

     

     

    VERILHAC  Gilbert

     

     

     

     

     

     

     



     

     

    L’ÉTÉ PLOIE

     

    SA VIGUEUR

     

     


    Ton miroir

    Où succombe à l’envie mon amère inquiétude

    Tes yeux

    Sans quoi je ne vois plus qu’ombres lasses

    Tes cheveux

    Sombre forêt pour mes doigts

    Tes seins fruités

    Où mes lèvres boivent le vin du renouveau

    Et toi toute entière

    Ma jeunesse révélée

    Mon organisme attentif

    Ma plainte aussi ma faute.

    Mon erreur innocente et subtile

    Poignée de gravillons à la face des sens

    Tes désirs tes serments tes élans tes retraits

    Tes audaces et tes craintes morgue et soumission

    Toi qui ne sais être femme et qui le veux si fort

    Mon plaisir est dans toi,

    Rencontrant ta réserve

    Puisant dans le réticent accueil

    Où se cherche ton trouble

    Mon ennui régulier qui veut qu’on le déjoue

    Qu’on le traque et l’impose au plus qu’il n’est permis

     

    Tes mains secrètes pleines d’envie

    Tachetant sans les voir les zones de mes songes

    Et puis dans le silence sans lisières

    Le raidissement qui te pétrifie

    Insensible tu le veux et tu le crois tu l’exiges

    tu le subis

    Au tourbillon précis qui t’anime

     

    Tu te jettes et tu te cloues

    Je m’en irai de toi

    Si rien dans le mutisme où sombre notre lien

    La lourdeur de mon choix ne peut briser tes chaînes

    Et l’ombre qui pèse écrasant mon émoi

    Couvre le souvenir de ton ventre trop tendre.

     

    Choisis sois ma richesse

    Tourne toi face au flot

    Qui élève vers toi

    La digue de mes feintes.

     

    Hésite crie oblique punis toi pour te plaire

    Chasse le germe de ton drame

    Sustente de ta foi trop et trop de mes rites

    Rien n’est si beau qu’un jour qui rit au lendemain

    L’été ploie sa vigueur sous l’étreinte qui plonge

    Je cherche et je m’appuie au balcon de ton age

    Pressant mon infini sur ta chair qui présage

    Au rythme épris de nos élans

    Retrouvons notre souffle

    Ma ferveur

    Viens 



     



    Diffusion François Beauval
    1ér trimestre 1975




     

    J-G-R-C-



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    NAVARIN

     

     DE MOUTON

     

     

     

     

    Temps de préparation: 10 minutes

     

    Cuisson : 2 heures

     

    Pour : 04  personnes





     

     

    - 1 kg de mouton.

    - (1/3 d’épaule.

    - 1/3 collier et 1/3 poitrine).

    - 3 cuillères a soupe de farine.

    -  2 cuillères à soupe d’huile.

    - 2 verres de bouillon d’extrait de viande.

    - 1 bouquet garni.

    - 1 gousse d’ail.

    - sel et poivre.

     

     

     

    Faites revenir la viande

     Dans deux cuillères d’huile. 

     

    Lorsqu’elle est bien dorée,

    Salez et poivrez.

     

    Saupoudrez la

    Avec trois cuillères de farine,

    Remuez bien.

     

    Laissez brunir,

    Mouillez petit à petit

    Avec deux verres

     de bouillon chaud.

     

    Ajoutez le bouquet garni,

    L’oignon piqué

    D’un clou de girofle,

    Et la gousse d’ail.

     

    Couvrez, laissez cuire

    2 heures 15 mn à feu doux.

     

    Servez très chaud

    Dans des assiettes chaudes.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon Appétit

     

    BONNE DEGUSTATION

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    9 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

    POÈME D’hier

     

     

    CHAULIEU

     

    1639 - 1720

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    APOLOGIE

     

     DE

     

    L’INCONSTANCE

     

     

     

     

     

    Loin de la route ordinaire,

    Et du pays des Romans,

    Je chante, aux bords de Cythère,

    Les seuls volages amants ;

    Et viens, plein de confiance,

    Annoncer la vérité

    Des charmes de l’inconstance,

    Et de l’infidélité.

     

     

    Que servirait l’art de plaire,

    Sans le plaisir d’en changer ?

    Et que peut on dire et faire

    Toujours au même berger ?

    Pour les beautés infidelles

    Est fait le don de charmer ;

    Et ce ne fut que pour elles

    Qu’Ovide fit  « l’art d’aimer ».

     

     

    La beauté qui vous fait naître,

    Amour, passe en un moment ;

    Pourquoi voudriez vous être

    Moins sujet au changement ?

    C’est à l’éclat de la rose

    Vouloir la solidité,

    Et toujours même beauté

    Qu’au moment qu’elle est éclose.

     

     

    Aimons donc, changeons sans cesse ;

    Chaque jour nouveaux désirs :

    C’est assez que la tendresse

    Dure autant que les plaisirs.

    Dieux ! Ce soir qu’Iris est belle !

    Son cœur, dit elle est à moi ;

    Passons la nuit avec  elle,

    Mais comptons peu sur sa foi.

     

     

     

     

     

    Diffusion François Beauval

    1ér trimestre 1975

     

    J G R C

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     17-01-2017


    7 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    TOURNEDOS

    AUX

    POMMES 

     

     

     

     

    Temps de préparation: 10 minutes

     

    Cuisson : 25 minutes

    Pour : 04  personnes

     

     

     




     

     

    - 4 tournedos.

     

    - 8 pommes.

     

    - 8 barquettes toutes faites.

     

    - 5 cuillères a soupe d‘huile.

     

    - foie de volaille.

     

    - 1 verre de calvados.

     

    - 50 g de beurre fondu.

     

    - cresson.

     

    1 citron.

     

    Herbes de Provence.

     

    - sel et poivre.

     

     

     

     

     

    Epluchez et épépinez les pommes,

    Coupez les en quartiers

    Et faites les revenir

    Avec 4 cuillères à soupe d’huile.

     

    Salez et poivrez.

     

    Des quelles sont bien dorées,

    Flambez au Calvados,

    Remplissez vos barquettes

    Et tenez les au chaud.

     

    Faites cuire les tournedos

    Sur un gril

    Après les avoir enduits

    D’huile parfumée

    Aux herbes de Provence,

    Salez et poivrez.

     

    Disposez les tournedos

    Dans un plat chaud,

    Posez sur chacun d’eux

    Une rondelle de foie de volaille,

    Accompagnés des barquettes

    et de cresson.

     

    Mettez le beurre fondu

    Au citron dans une saucière.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BONNE

     

    DÉGUSTATION

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     


    POÈME D’hier

     

     

    Comtesse

     

     

    De NOAILLES

     

     

    1876 - 1933 

     

     




     

     

     

     

     

     

     


    SOIR

     

    SUR LA TERRASSE

     

     

     

     



     

    Nous sommes seuls ; puisque tu m’aimes,

    J’aurai peur si je vois tes yeux ;

    Evitons la douceur suprême ;

    Ne restons pas silencieux.

     

    La terrasse est comme un navire ;

    Qu’il fait chaud sur la mer ce soir,

    On meurt de soif et l’on respire

    L’ombre noire du jardin noir.

     

    Les aloès fleuris s’élancent.

    Ecarte de moi si tu peux

    Tous ces parfums, tous ces silences,

    Qui s’accumulent peu à peu ;

     

    On entend rire sur la place,

    Je sens, à tes yeux, que tu crois

    Que ce sont des corps qui s’enlacent :

    Ce soir, tout est désir pour toi.

     

    L’acre odeur des filets de pêche

    Pénètre l’humble nuit qui dort.

    Sur ma main pose ta main fraîche

    Pour que je puisse vivre encor...

     

     

     


    Diffusion François Beauval

    1ér trimestre 1975

     

     

    J-G-R-C- 

     



     

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

    RIZ

     

    A la Créole

     

     

     

     

     

     

    Temps de préparation: 10 mn 

    Cuisson : 10 mn 

    Pour : 04  personnes 









     

     

    -  riz.

    - sel.

    - beurre.

     

     

     

     

     

     

     

    a) Faites chauffer une grande

    Casserole d’eau bouillante salée.

     

    Jetez le riz en pluie

    « 50g par personne soit

    2 cuillères à soupe par personne,»

    Après l’avoir passé rapidement

    Sous l’eau courante,

    Dans une passoire.

     

    Ne couvrez pas et laissez cuire

     À gros bouillon.

     

    b)  Goûtez de temps à autre

     Afin d’arrêter la cuisson

     Au bon moment

    «  Le temps de cuisson varie

     Avec les espèces de riz »

    Dès qu’il ne croque plus,

    Versez le riz dans une passoire,

    Passez le sous le robinet

    Et laissez le égouttez.

     

    c)  pour réchauffer le riz,

    Il suffit de le remettre

     Dans la casserole

    Avec une noix de beurre.

     

    d) Il accompagne classiquement

    Les viandes et poissons,

    Mais aussi les légumes ;

    Petits pois, aubergines,

    Tomates, champignons,

    Asperges, haricots verts,  etc…

     

     

     

     

    Bon Appétit 

     

     

     

     

     

     

    RECETTE:   RIZ A LA CREOLE               D   15/09/2017

     

    EN DÉCOMPRESSION

     

    BESOIN DE REPOS ET DE DETENTE

     

    JE REVIENS LE PLUS VITE POSSIBLE

     

    APRES RECHARGEMENT DES ACCUS

     

    RECETTE:   RIZ A LA CREOLE               D   15/09/2017

     

     

     

    RECETTE:   RIZ A LA CREOLE               D   15/09/2017RECETTE:   RIZ A LA CREOLE               D   15/09/2017RECETTE:   RIZ A LA CREOLE               D   15/09/2017RECETTE:   RIZ A LA CREOLE               D   15/09/2017RECETTE:   RIZ A LA CREOLE               D   15/09/2017

     

     

     

     


    9 commentaires