• Marguerite de VALOIS D 13/01/2019



















    POÈME D’hier











    Marguerite de





    VALOIS











    [la reine MARGOT]











    1553 – 1615





















    STANCES





    AMOUREUX

















    Nos deux corps sont en toi, je ne sers plus que d'ombre;



    Nos amis sont à toi, je ne sers que de nombre.



    Las; puisque tu es tout et que je ne suis rien,



    Je n'ai rien, ne t'ayant ou j'ai tout au contraire.



    Avoir et tout et rien, comment se peut il faire?



    C'est que j'ai tous les maux et je n'ai point de bien.













    J'ai un ciel de désir, un monde de tristesse,



    Un univers de maux, mille feux de détresse,



    Un Etna de sanglots et une mer de pleurs.



    J'ai mille jours d'ennuis, mille nuits de disgrâce,



    Un printemps d'espérance et un hiver de glace;



    De soupirs un automne, un été de chaleurs.

     









    Clair soleil de mes yeux, si je n'ai ta lumière,



    Une aveugle nuée ennuite ma paupière,



    Une pluie de pleurs découle de mes yeux.



    Les clairs éclairs d'Amour, les éclats de sa foudre,



    Entre fendent mes nuits et m'écrasent en poudre:



    Quand j'entonne mes cris, lors j'étonne les cieux. 









     

    Belle âme de mon corps, bel esprit de mon âme,



    Flamme de mon esprit et chaleur de ma flamme,



    J'envie à tous les vifs, j'envie à tous les morts.



    Ma vie, si tu vis, ne peut être ravie,



    Vu que ta vie est plus la vie de ma vie,



    Que ma vie n'est pas la vie de mon corps!











    Je vis par et pour toi, ainsi que pour moi même:



    Je vis par et pour moi, ainsi que pour moi même:



    Nous n'aurons qu'une vie et n'aurons qu'un trépas.



    Je ne veux pas ta mort, je désire la mienne.



    Mais ma mort est ta mort et ma vie est la tienne:



    Ainsi je veux mourir, et je ne le veux pas!...













    Diffusion François Beauval



    1ér trimestre 1975











    J-G-R-C-























     



     

     

     

     



    « RECETTE: Croquettes de pommes de terre et sa viande hachée D 10/01/2019LES RÊVES DE CHRISTIAN GILLES D 14/01/2019 R »

  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Janvier à 07:08

     

     

     

    L’image contient peut-être : texte

     

    -LA VIOLENCE

    N'EST PAS LA SOLUTION

    MAIS LES URNES!

     

    POUR UNE RECONNAISSANCE

    DU VOTE BLANC.

     

    RETRAITE SOLIDAIRE.

    2
    Dimanche 13 Janvier à 05:39

    Joël

     

    Un petit bonjour

    On le donne souvent lorsque le jour se lève

    On le croit toujours petit mot éphémère

    Mais en l'écoutant il vient éclairer une journée

    Il apporte un sourire

    Il est de ces mots que l'on dit coutumiers

    Mais en s'y arrêtant il peut être amitié

    C'est pourquoi je viens te le déposer..

    Je te souhaite

    Une très belle et bonne journée 

    Bisous (j'attends le levé de Jallen )

    3
    Dimanche 13 Janvier à 06:20

    Beau poème, mais bien mélancolique ...

    Commentaires toujours courts à cause de mon dos et mes yeux ...
    Bon dimanche, toujours doux et humide ...
    Rien ne change ! Lolll
    Bisoux, cher joel

    4
    Dimanche 13 Janvier à 06:59

    Bonjour Joël,

    Un beau poème, une découverte pour moi.

    Je te souhaite un bon dimanche, grosses bises, Véronique

    6
    Dimanche 13 Janvier à 08:35

    Bonjour Joël,

    Ce poème de Marguerite de Valois l’unique perle de France

     est  « un bijou »

    Bon dimanche cher Ami.

    7
    Dimanche 13 Janvier à 10:00

    Un poème bien mélancolique mais si touchant Joël,

    Bonne journée et bises de Christiane

    8
    Dimanche 13 Janvier à 11:12

    Coucou Joël , oui un bon choix pour ce beau poéme et bonne journée malgré le pluie . Bisous , 

      • Dimanche 13 Janvier à 11:17

        sans pluie,

        mais bien gris avec un 12°

        J*G*R*C

    9
    Lundi 14 Janvier à 11:58

    Je ne vois pas ta rubrique "contact " Joël

    je te fais ce petit PS.

    Mon compagnon Alain vient de perdre sa Maman 92 ans, une chute et petite fracture du bassin pas très grave, elle était pratiquement sortante de l'hôpital et se faisait une joie de retrouver son chat et elle est décédée brutalement samedi matin d'une "grippe" officiellement . Les obsèques n'ont lieu que jeudi, Alain est parti pour les démarches seconder sa soeur Nadine, moi j'y vais en avion le jour de l'incinération.

    Le coeur triste, la vie n'est pas un long fleuve tranquille hélas ,

    Je suis triste, j'adorais Janine, pleine de vie ...

    Bises de Christiane

    10
    Mardi 15 Janvier à 06:53

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :