• Charles BAUDELAIRE Les bijoux D 17/06/2016

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    * poème  D’hier

     

    BAUDELAIRE Charles

     

     

    1821 – 1867

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    LES BIJOUX

     

     La très chère était nue, et, connaissant mon cœur,

    Elle n’avait gardé que ses bijoux sonores,

    Dont le riche attirail lui donnait l’air vainqueur

    Qu’ont dans leurs jours heureux les esclaves des mores.

     

    Quand il jette en dansant son bruit vif et moqueur,

    Ce monde rayonnant de métal et de pierre

    Me ravit en extase, et j’aime à la fureur

    Les choses ou le son se mêle à la lumière.

     

    Elle était donc couchée et se laissait aimer,

    Et du haut du divan elle souriait d’aise

    A mon amour profond et doux comme la mer,

    Qui vers elle montait comme vers sa falaise.

     

    Les yeux fixés sur moi, comme un tigre dompté,

    D’un air vague et rêveur elle essayait des poses,

    Et la candeur unie à la lubricité

    Donnait un charme neuf à ses métamorphoses ;

     

    Et son bras et sa jambe, et sa cuisse et ses reins,

    Polis comme de l’huile, onduleux comme un  cygne,

    Passaient devant mes yeux clairvoyants et sereins

    Et son ventre et ses seins, ces grappes de ma vigne,

     

    S’avançaient, plus câlins que les anges du mal,

    Pour troubler le repos où mon âme était mise,

    Et pour le déranger du rocher de cristal

    Où, calme et solitaire, elle s’était assise.

     

    Je croyais voir unis par un nouveau dessin

    Les hanches de l’Antiope au buste d’un imberbe,

    Tant sa taille faisait ressortir son bassin.

    Sur ce teint fauve et brun le fard était superbe !

     

    Et la lampe s’étant résignée mourir,

    Comme le foyer seul illuminait la chambre,

    Chaque fois qu’il poussait un flamboyant soupir,

    Il inondait de sang cette peau de couleur d’ambre !

     

     

    Diffusion François Beauval

    1ér trimestre 1975

     

     

     

    J-G-R-C

     

     

     

    28-05-2015

    « RECETTE D - O - M Crevettes grillées au beurre d'ail D 14/06/02016RECETTE: Aubergines a la Catalane D20/06/2016 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Juin 2016 à 06:16

    J'aime bien ce poème, et j'aime aussi beaucoup ceux que tu me laisses en commentaire sur mon blog !!

    Je te souhaite une bonne fin de semaine. Bisous

    2
    Vendredi 17 Juin 2016 à 12:44
    superbe beau biz meldix
    3
    Vendredi 17 Juin 2016 à 15:40

    Bonjour Meldix,

    Un beau poème d'antan, merci

    pour le partage.

    Bon week-end .

    Bisous -Violette

    4
    Vendredi 17 Juin 2016 à 16:17
    covix

    Tout l'art de Baudelaire.

    Bonne fin de semaine

    @mitié

    5
    Vendredi 17 Juin 2016 à 20:43

    Bonsoir Meldix !

    Merci pour ce beau poème.

    Après plusieurs jours de pluie et de froid, le soleil est enfin de retour.

    Je passe te faire un petit coucou et mettre l'adresse de mon ancien blog que j'ai repris avec mon fiston Manu car mon nouveau blog est trop compliqué.

    Tu peux maintenant laisser un commentaire sur cette adresse :

    http://dans-mon-frigo.blogspot.ca/

    Bisous et bon week end !

    6
    Samedi 18 Juin 2016 à 00:41
    mr-he
    Bonjour Joël un très beau poème René
    7
    Samedi 18 Juin 2016 à 05:33

    Je te souhaite un bon week-end. Bisous

    8
    Samedi 18 Juin 2016 à 07:17

    Bon weekend Meldix

    Bises

    9
    Dimanche 19 Juin 2016 à 00:55
    mr-he
    Bonjour Joël si c'est le cas bonne fête des pères René
    10
    Dimanche 19 Juin 2016 à 07:41

    Je te souhaite un bon dimanche et une bonne fête des pères !! Bisous

    11
    Lundi 20 Juin 2016 à 02:11
    mr-he

    Bonjour Joël

    alors viens ici, nous avons hier un ciel bleu et +35

    René

    12
    Lundi 20 Juin 2016 à 05:50

    Bonjour mon cher Meldix

    Il est très beau ce poème d'antan.

    Juste un petit coucou pour te remercier de ton gentil passage chez moi.

    La communion de ti bout s’est très bien passée et on a passé une très belle journée hier, malgré le temps pluvieux mais heureusement les fortes pluies c’était pendant la messe, après la pluie il y en a eu très peu donc on a pu profiter de la terrasse et les enfants ont pu l’AM jouer dans le jardin…

    J’espère que tu as passé un bon WE et je te souhaite un beau lundi au soleil, nous ici c’est toujours un peu gris (mais pas de pluie) et frais.

     

    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :