• Charles BAUDELAIRE La chevelure D 09/10/2019



     

     









    POÈME D’hier







    Charles









    BAUDELAIRE









    1821 - 1867



    LA CHEVELURE















    O toison moutonnant jusque sur l'encolure!

    O boucles! O parfum chargé de nonchaloir 

    Extase! Pour peupler ce soir l’alcôve obscure,

    Des souvenirs dormants dans cette chevelure,

    Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir 





    La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,

    Tout un monde lointain, absent, presque défunt,

    Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique!

    Comme d'autres, esprits voguent sur la musique,

    Le mien, o mon amour! nage sur ton parfum.





    J'irai là bas où l'arbre et l'homme, plein de sève,

    Se pâment longuement sous l'ardeur des climats;

    Fortes tresses, soyez la houle qui m'enlève!

    Tu contiens, mer d'ébène, un éblouissant rêve

    De voiles, de rameurs, de flammes et de mats:

    Un port retentissant, ou mon âme peut boire

    Agrans flots le parfum, le son et la couleur ;

    Où les vaisseaux, glissant dans l'or et dans la moire,

    Ouvrent leurs vastes bras pour embrasser la gloire

    D'un ciel pur où frémit l'éternelle chaleur.





    Je plongerai ma tête amoureuse d'ivresse

    Dans ce noir océan où l'autre est enfermé;

    Et mon esprit subtil que le roulis caresse

    Saura vous retrouver, o féconde paresse,

    Infinis bercements du loisir embaumé!





    Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues,

    Vous me rendez l'azur du ciel immense et rond;

    Sur les bords duvetés de vos mèches tordues

    Je m’enivre ardemment des senteurs confondues

    De l'huile de coco, du musc et du goudron.





    Longtemps, toujours, ma main dans ta crinière lourde

    Sèmera le rubis, la perle et le saphir,

    Afin qu'à mon désir tu ne sois jamais sourde!

    N'est tu pas l'oasis où je rève, et la gourde

    Où je hume à longs traits le vin du souvenir?







     

     

    Diffusion François BEAUVAL



    1ér trimestre 1975









    J-G-R-C-











     



      



    « RECETTE: Riz a l'impériale S 06/10.2019RECETTE: Soupe marinière épicée D 12/10/2019 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Octobre à 05:42

    Bonjour mon cher Meldix

    Je te remercie pour ce ravissant poème de Baudelaire, un poète que j'aime beaucoup.

    C'est sous le soleil et la douceur vu l'heure chez moi que je viens te faire un petit coucou, je sais que je ne te réveille pas  (tu es très matinal) avec nos 2 heures de décalage mais bientôt 3 car je crois que le changement d'heure en métropole se fait à la fin de ce mois.

    J'espère que tout va pour le mieux pour toi.

    Gros bisous d'amitié de mon ti rocher.

    2
    Mercredi 9 Octobre à 06:46

    Bonjour Joël,

    Un poème sensuel qui provoque l’exotisme de Baudelaire,

    la réflexion d'aimer, de voyager et de se souvenir

    de la chevelure de sa maîtresse et son parfum.

    Merci, un très beau partage

    Bon mercredi

    Amitiés

     

    3
    Mercredi 9 Octobre à 07:50

    Hello  Joël

    Ah Baudelaire  je ne m'en lasse pas , un baume das ce monde de fous ; j'espère que ton dos va mieux  moi  heureuse de mon infiltration, je marche sans douleurs  et je ne me reconnais plus, enfin je refais le tour de Ceret  ,c'est peu  bien sur , mais avant 10 mètres   et je pleurai  alors !!!!!!!!!!!   je t'envois du soleil  28°hier  encore   ,bonne journée  bises  

    4
    Mercredi 9 Octobre à 09:25

    Cher Joël, 

    Ah, Beaudelaire, un de mes poètes préférés et ce poème est très beau. Plein de sensualité comme la plupart de ce qu'il a écrit.

    Ici, beau temps mais 22° seulement.

    Bonne journée,

    Grosses bises,

    MF

    5
    Mercredi 9 Octobre à 10:42

    Un magnifique poème de Baudelaire que j'apprécie beaucoup, merci Joël pour cette jolie relecture ..

    Bonne journée et bises de Christiane

    6
    Mercredi 9 Octobre à 10:50

    Un beau poème bonne journée ☼

    ange.fr

     

    7
    Jeudi 10 Octobre à 08:24

    Tu viens juste de te réveiller...

    Tes yeux sont encore à moitié fermés

    Tu ne peux pas tout à fait te concentrer

    Tu reconnais avoir besoin d'un bon café

    Tu attends que la cafetière soit à point

    Ouf ! Une petite gorgée, ça fait du bien...

    Justement ce dont tu avais besoin

    .Mais  tu sais que tu as besoin d'encore plus....

    Quelque chose à lire peut-être...

    Le journal du matin ? ? ?

    Non... Quelque chose de plus excitant

    .Alors, tu démarres ton ordinateur.......

    Tu ne peux t'empêcher de sourire....

    Toi aussi, tu es allumé !

    Ensuite la visite  des billets

     OH! Quel sentiment !!....

    Quel plaisir tu éprouves juste à ce moment!

    Tu le regardes défiler avec plaisir!

    Tu le parcours en faisant...

    Attention aux photos et texte

    Tu partages un moment avec  ton aminaute

    Oh! Quelle joie! Il  ou elle  est là!

    Tu envoies des bonjours et des bisous 

    Et tu réalises que finalement...

    la journée a bien commencé !

      Bonne  journée  à toi  Bises  Joël

    8
    Jeudi 10 Octobre à 08:45

    Bonjour Joël,

    Un petit coucou pour te souhaiter une excellente journée

    Joli jeudi

    Amitiés

    9
    Vendredi 11 Octobre à 08:06

    Bonjour Joël,

    Je te souhaite un joli vendredi

    et une merveilleuse journée.

    Amitiés

    10
    Vendredi 11 Octobre à 08:06

    ♥♫♥ Bonjour mon ami Joël ♥♫♥

    ♥C'est mon ami l'ordinateur

    ♫Qui va de blog en blog

    ♥Grace aux petits mots d'amitié

    ♫Qui lui sont confiés

     ♥Je lui ai remis un petit message

    ♫Qu'il viendra déposer sur ta page

    ♥Et même si tu habites loin

    ♫Je sais qu'il trouvera son chemin 

    ♥ Pour te souhaiter une bonne journée

    ♫ ♫ ♫ JE T 'ENVOIS DU SOLEIL  ♫ ♫ ♫

    11
    Vendredi 11 Octobre à 10:10

    bonjour
    je te souhaite une belle journee
    groos bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :