• Charles BAUDELAIRE Femmes damnées D 11/09/2020

     

     

     

     

     

     









    POÈME D’hier







    Charles









    BAUDELAIRE















    1821 - 1867

     

     



    FEMMES





    DAMNÉES















     

     

    Comme un bétail pensif sur le sable couchées,

     

     

    Elles tournent leurs yeux vers l'horizon des mers,

     

     

    Et leurs pieds se cherchant et leurs mains rapprochés

     

     

    Ont de douces langueurs et des frissons amers.

     







     

     

    Les unes, cœurs épris de longues confidences,

     

     

    Dans le fond des bosquets où jasent les ruisseaux,

     

     

    Vont épelant l'amour des craintives enfances

     

     

    Et creusent le bois vert des jeunes arbrisseaux;.

     







     

     

    D'autres, comme des sœurs, marchent lentes et graves

     

     

    A travers les rochers pleins d'apparitions,

     

     

    Où saint Antoine a vu surgir comme des laves

     

     

    Les seins nus et pourprés de ses tentations;

     







     

     

    Il en est, aux lueurs des résines croulantes,

     

     

    Qui dans le creux muet des vieux antres païens

     

     

    T'appellent au secours de leurs fièvres hurlantes,

     

     

    O bacchus, endormeur des remords anciens!

     







     

     

    Et d'autres, dont la gorge aime les scapulaires,

     

     

    Qui, recelant un fouet sous leurs longs vêtements,

     

     

    Mêlent, dans le bois sombre et les nuits solitaires,

     

     

    L'écume du plaisir aux larmes des tourments.

     







     

     

    O vierges, o démons, o monstres, o martyres,

     

     

    De la réalité grands esprits contempteurs,

     

     

    Chercheuses d'infini, dévotes et satyres,

     

     

    Tantôt pleines de cris, tantôt pleines de pleurs,

     







     

     

    Vous que dans votre enfer mon âme a poursuivies,

     

     

    Pauvres sœurs, je vous aime autant que je vous plains,

     

     

    Pour vos mornes douleurs, vos soifs inassouvies,

     

     

    Et les urnes d'amour dont vos grands cœurs sont pleins:

     









    Diffusion François BEAUVAL



    1ér trimestre 1975









    J-G-R-C-









     

     

     

     

     

     

    « RECETTE: Brochette de poulet au citron D 08/09/2020RECETTE: Tiramisu à la pêche et ricotta D 15/09/2020 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Septembre 2020 à 08:02

    Poème érotique et sensuel,

    Petit tour au marché pour les produits frais dès ce matin,

    Bon vendredi à tous les deux,

    Bises de Christiane

    2
    Vendredi 11 Septembre 2020 à 09:31

    Bonjour Joël,

    Difficile de trouver chez Baudelaire quelque chose

    de pas beau, c’est en tout cas un moment de grande

    vérité, érotisme jubilatoire et sensuel.

    Avec une interrogation sur l’identité sexuelle

    de la parole poétique.

    Bon vendredi

    3
    Vendredi 11 Septembre 2020 à 09:40

    Coucou Joël , oui voilà une poésie interessante ! . Bonne journée dans la douceur automnale , bisous , escapade , 

    4
    Vendredi 11 Septembre 2020 à 09:51

    Bel article ,bon week-end à vous deux 

    Fichier

     

    5
    Vendredi 11 Septembre 2020 à 12:28
    Une fleur de Paris

    Bonjour Joël,

    Un poème magnifique, mais c'est normal, c'est du Baudelaire ! Bonne journée, grosses bises, Véronique

    6
    Samedi 12 Septembre 2020 à 06:34

    Bonjour Joël,

    Chaque jour est un bonheur que la vie nous donne, surtout si ce jour-là est un samedi ou un dimanche ! Je te souhaite un très bon week-end entouré des personnes que tu aimes.

    Amitiés

    7
    Samedi 12 Septembre 2020 à 08:18

    ☀ Bonjour  JOËL

    ☀ Je me pose sur ton blog un instant

    ☀ Avant d'aller faire le marché

    ☀ J'ai une multitude de choses a faire

    ☀Les travaux ne sont pas finis

    ☀La poussière c'est  faufilée partout

    ☀Avant de commencer de faire la chasse

    ☀ Je prend un petit moment de détente

    ☀ Pour te souhaiter une très bonne journée

    ☀ Amitié bisous ensoleillés ton amie 

    8
    Dimanche 13 Septembre 2020 à 03:23

    Bonjour Joël,

    Je ne connaissais pas ce poème, il est superbe !  Baudelaire un de mes poètes préférés . Merci de ce partage.

    Bon dimanche,

    Bisous,

    MF

    9
    Lundi 14 Septembre 2020 à 08:09

    Voila le soleil de retour , j'espère que tu as passé un bon weekend .demain déjà la moitié du mois  tout passe a une rapidité ; Je vais attendre un coup de fil de l'électricien pour savoir quand il revient finir son travail, donc pas de bruit de perceuse aujourd'hui hihihihi  Je te souhaite une bonne semaine , bisous JOËL

    10
    Lundi 14 Septembre 2020 à 14:06

    Bonjour Joël,

    Je te souhaite un bon début de semaine .

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :