• POÈME D’hier







    Antoine de







    BERTIN









    1752 - 1790











    A





    EUCHARIS















    Du nom qui pare mes écrits

    Ne soyez donc plus alarmée:

    Ces vous que je nomme Eucharis,

    O vous, des beautés de Paris

    La plus belle et la mieux aimée!

    Cachons nos voluptés secrètes;

    Vous me feriez trop d'envieux

    Si l'on sait jamais qui vous êtes.

    C'est vous que, sous des noms divers,

    Mes premiers chants ont célébrée;

    Eucharis dans mes derniers vers

    Restera seule consacrée.

    Ah ! Puissent nos deux noms tracés

    Sur l'agate blanche et polie,

    Par Vénus être un jour placés

    Sous les ombrages d'Idalie,

    Parmi les chiffres enlacés

    Et de Tibulle et de Délie!

    Dans l'art de plaire et d’être heureux

    Ils nous ont servi de modèles:

    Soyons encore plus amoureux,

    Hélas! Et surtout plus fidèles!







    Diffusion François BEAUVAL



    1ér trimestre 1975









    J-G-R-C-












     



     

     

     

     

    LE PASSAGE DE TEMOIN:   D   01/01/2020

     

     

    LE PASSAGE DE TEMOIN:   D   01/01/2020

     

     

    BONS VŒUX  A TOUS

     

     

    Santé - Prospérité - Bonheur

     

     

     J-G-R-C- 2019

     

      

     

     

     


    8 commentaires










  • POÈME D’hier











    MOLIERE









    1622 - 1673



     

     

    LE









    MISANTHROPE



     

     

     

     

    ( II , 5 )









    L'amour, pour l'ordinaire, est peu fait à ces lois.

    Et l'on voit des amants vanter toujours leur choix.

    Jamais leur passion n'y voit rien de blâmable,

    Et dans l'objet aimé tout leur devient aimable;

     

    Ils comptent les défauts pour des perfections,

    Et savent y donner de favorables noms.

    La pale est au jasmin en blancheur comparable:

    La noire à faire peur,une brune adorable;

     

    La maigre a de la taille et de la liberté;

    La grasse est, dans son port, pleine de majesté;

    La malpropre sur so, de peu d'attraits chargée,

    Est mise sous le nom de beauté négligée;

     

    La géante paraît une déesse aux yeux;

    La naine, un abrégé des merveilles des cieux;

    L’orgueilleuse a le cœur digne d'une couronne;

    La fourbe a de l'esprit : la sotte est toute bonne;

     

    La trop grande parleuse est d'agréable humeur;

    Et la muette garde une honnête pudeur.

    C'est ainsi qu'un amant, dont l'ardeur est extrême,

    Aime jusqu'aux défauts des personnes qu'il aime.











    Diffusion François BEAUVAL



    1ér trimestre 1975















    J-G-R-C-













    MOLIERE                          Le misanthrope  ( II , 5 )              D     24/12/2019

     




    18 commentaires
  •  

     

     

    RECETTE:             Crème de cèpes au saumon grillé        D    21/12/2019

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    CRÈME DE CÈPES

     

     

     

     

     AU SAUMON

     

     

     

     

    GRILLE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Temps de trempage: 30 minutes

     

     

    Temps de préparation: 20 minutes

     

     

    Cuisson: 30 minutes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour:  06 personnes

     

     

     



     

    - 60 g de cèpes séchés.

     

    - 100 g de saumon fumé.

     

    - 1 petite échalote.

     

    - 3 tablettes de bouillon de volaille.

     

     - 15 cl de crème liquide.

     

    - 40 g de beurre

     

    - 3 cuillères à soupe d'huile d'olive.

     

    - sel et poivre du moulin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1- Faites trempez les cèpes

     

    trente minutes dans

     

    de l'eau tiède,

     

    égouttez les.

     

     

     

     

    Pelez et hachez l'échalote.

     

     

     

     

    Dans une grande casserole,

     

    faites chauffer le beurre

     

    et deux cuillerées à soupe d'huile

     

    puis faites revenir l'échalote

     

    et les champignons coupés

     

    en morceaux jusqu'à

     

    ce qu'ils rendent toute leur eau.

     

     

     

     

    Réservez

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    2- Délayez les tablettes

     

    dans un litre d'eau bouillante.

     

     

     

     

    Versez ce bouillon sur les cèpes,

     

    salez, poivrez et faites cuire

     

    durant quinze minutes.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    3- Détaillez le saumon

     

    en fines lanières.

     

     

     

     

    Faites chauffer le reste d'huile

     

    dans une poêle antiadhésive

     

    et faites y griller le saumon

     

    deux minutes de chaque coté.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    4- Mixez les cèpes avec le

     

    bouillon pour obtenir un velouté,

     

    ajoutez la crème

     

    et remettez à chauffer

     

    pendant trois à quatre minutes.

     

     

     

     

    Versez dans des assiettes creuses,

     

    garnissez avec le saumon grillé

     

    et servez très chaud.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon Appétit

     

     

     

    &

     

     

     

    BONNE

     

     

     

     

    DEGUSTATION

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      


    15 commentaires
















  • POÈME D’hier







    Angot de







    L'EPERONNIERE









    XVII e siècle



     

     

     

     

    SUR LE CUL









    D'UNE









    DAMOISELLE















    Beau cul de marbre vif dont l'amour fête sa gloire



    Cul dont les doux regars sont d'attrès ambellis,



    Cul qui par de sur tout oblige mes écrits



    De sacrer vos honeurs au temple de mémoire.







    Cul sur tout les culs remporte la victoire,



    Cul qui passe en blancheur et la rose et les lis,



    Cul de qui le mérite oblige mes écrits



    De sacrer vos honeurs au temple de mémoire.







    Beau cul, bien que tant d'heur se marque assés en vous,



    Ce n'est pas le sujet qui fait qu'aux yeux de tous



    J'étale en ces écrits vos beautés que j'admire ;



    Mais surtout je vous aime, O beau cul tout divin,



    Pour estre le plus proche et l'unique voisin



    De ce doux Paradis où l'amour se retire.











    Diffusion François BEAUVAL



    1ér trimestre 1975









    J-G-R-C-














     




    15 commentaires



























  • Canapés



    aux



    crevettes sautées













     

     

     

     

    -Temps de préparation: 20 minutes

     

    -Cuisson: 20 minutes

     

    -Pour: 4 personnes


     

     

     

     

     


     

    5 pommes de terre moyenne

     

    de type ferme ex Charlotte .

     

     

    25 grosses crevettes crues.

     

     

    1 petit morceau de

     

    Racine de Gingembre frais pelée.

     

     

     

    1 cuillère à soupe de coriandre en poudre.

     

     

     

    1 brin de citronnelle uniquement le blanc.

     

     

     

    2 gousses d'ail pelées.

     

     

     

    12 cl huile de tournesol.

     

     

     

    Le jus d'un citron vert.

     

     

     

    10 cl d'huile d'olive.

     

     

     

    10 branches de coriandre fraiche.

     

     

     

    1/2 cuillère à café de sucre en poudre.

     

     

     

    - gros sel .









    a) Lavez les pommes de terre

    sans les peler,

    plongez les dans une casserole

    d'eau froide salée.





    Portez à ébullition

    et laissez cuire 15 minutes.





    Vérifiez la cuisson

    avec une pointe de couteau.





    Puis passez les pommes de terre

    sous l'eau froide,

    égouttez les et laissez les refroidir.







    b) Décortiquées les crevettes

    et ôtez la veine dorsale.





    Disposez dans un plat.







    c) Versez dans un petit robot,

    le gingembre, la coriandre en poudre,

    l'ail, la citronnelle et l'huile de tournesol.





    Mixez et versez sur les crevettes.





    Couvrez et laissez mariner

    1 heure au frais.





    Retournez vos crevettes

    au bout de trente minutes environ.







    d) Préparez la sauce:

    Versez dans un bol,

    le jus de citron vert, l'huile d'olive,

    la coriandre fraîche ciselée et le sucre.





    Mélangez et réservez.







    e) Faites chauffer une poêle

    sans matière grasse.





    Sortez les crevettes de la marinade,

    égouttez les et saisissez les

    à feu vif sur les deux faces.







    f) Pelez les pommes de terre,

    coupez leurs extrémités,

    puis détaillez les en tronçons.





    Disposez un crevette

    sur chaque tronçon de pomme de terre

    et maintenez avec un petit pique en bois.





    Arrosez de sauce et servez...











    BONNE

     

     

     

    DEGUSTATION













     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    11 commentaires










  • POÈME D’hier







    Jean







    MOREAS









    1856 - 1910



    D'OU VIENT







    CETTE AUBADE





    CALINE















    D'où vient cette aubade câline

    Chantée - on eût dit – en bateau,

    Où se mêle un pizzicato

    De guitare et de mandoline?







    Pourquoi cette chaleur de plomb

    Où passent des senteurs d'orange,

    Et pourquoi la séquelle étrange

    De ces pèlerins à froc blond?







    Et cette dame, quelle est elle,

    Cette dame que l'on dirait

    Peint par le vieux Tintoret

    Dans sa robe de brocatelle?







    Je me souviens, je me souviens:

    Ce sont des défuntes années,

    Ce sont des guirlandes fanées

    Et ce sont des rêves anciens!







    Diffusion François BEAUVAL



    1ér trimestre 1975









    J-G-R-C-









     




    12 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

    ACCOMPAGNEMENT

     

     

     

     

     

     

    POUR L'APERITIF

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    CAKE

     

     

     

     

     

     

    AU FROMAGE DE CHEVRE 

     

     

     

     

     

     

    ET A LA NOISETTE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Temps de préparation: 20minutes

     

     

     

     

    Cuisson : 40 minutes

     

     

     

     

     

     

    Pour :  04 personnes




     

     

    - 90 g bûche de chèvre.

     

     

    - 80g de noisettes concassées.

     

     

    - 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse.

     

     

    - 90g de beurre.

     

     

    - 2 œufs.

     

     

    - 100g de farine.

     

     

    - ½ sachet de levure.

     

     

    - 12 brins de ciboulette.

     

     

    - ¼ de cuillère à café de sel fin.

     

     

     

     

    POUR LE COULIS

     

     

     

    - 20 cl de crème liquide.

     

     

    - 12 brins de ciboulette.

     

     

    - 1 pincée de noix de muscade.

     

     

    - 2 pincées de sel fin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Préchauffez le four

     

     

    th. 6 (180°C).

     

     

     

     

    Coupez le beurre en petits morceaux

     

     

    et laissez les ramollir

     

     

    à température ambiante.

     

     

     

     

    Concassez les noisettes,

     

     

    sans les réduire en poudre.

     

     

     

     

    Lavez, essorez et ciselez

     

     

    les brins de ciboulette.

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Mélangez au fouet le beurre ramolli,

     

     

    les œufs, les noisettes concassées,

     

     

    la ciboulette et la crème fraîche.

     

     

     

     

    Ajoutez ensuite la farine,

     

     

    la levure et le sel.

     

     

     

     

    Continuez à fouettez

     

     

    afin d'obtenir une pâte homogène.

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Découpez la bûche de chèvre

     

     

    en rondelles d'un centimètre d'épaisseur.

     

     

     

     

    Versez la pâte dans un moule

     

     

    antiadhésif beurré et fariné

     

     

    et glissez délicatement

     

     

    les rondelles de chèvre

     

     

    à la verticale dans la pâte.

     

     

     

     

    Enfournez quarante minutes

     

     

    en surveillant la coloration du cake.

     

     

     

     

    Démoulez et laissez tiédir sur une grille.

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Lavez, essorez et ciselez

     

     

    les brins de ciboulette.

     

     

     

     

    Préparez le coulis

     

     

    en mélangeant la crème liquide,

     

     

    la ciboulette ciselée,

     

     

    la noix de muscade et le sel.

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Servez le cake tiède ou froid

     

     

    avec le coulis de ciboulette.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    BONNE

     

     

     

    DEGUSTATION

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires
















  • POÈME D’hier











    Hortense de





    VILLEDIEU





    1632 – 1683





















    L'AMOUR

     

     

    CONJUGAL















    Il est des maris si charmants,



    Qu'ils peuvent être époux, sans cesse d’être amants.



    Lorsqu'une âme tendre a l'adresse



    D'assembler les devoirs de femme et de maîtresse,



    Ceux d'amant et d'époux s'assemblent à leur tour.



    Quand par la loi du cœur une main s'est donnée,

     

    Le ciel n'a pas fait l'hyménée

     

    Pour etre, comme on dit, le tombeau de l'amour.

















    Diffusion François Beauval



    1ér trimestre 1975











    J-G-R-C-






















    11 commentaires
















  • TARTE



    amandine aux



    POIRES















    Pour 4 personnes





    Temps de préparation: 15 minutes





    Temps de cuisson: 30 minutes











    Ingrédients





    .. 4 demi poire au sirop.



    . 175 g de pâte feuilletée.



    . 2 jaunes d'œufs .



    . 50 g de poudre d'amandes.



    . 60 g de beurre.



    . 60 g de sucre en poudre.



    . 25 g de farine.















    1 – Égouttez



    soigneusement les poires



    et posez les sur du papier absorbant.







    2- Faites chauffer le four



    à 200° C (th.7).





    Étalez la pâte feuilletée



    et garnissez en un moule



    à tarte de 22 cm de diamètre.







    3- Travaillez le beurre



    et 60 g de sucre avec



    une cuillère en bois.





    Incorporez les jaunes d’œufs

     

    puis la farine et la poudre d'amandes.





    Étalez cette crème sur le fond de tarte.







    4 - Coupez les demis poires



    en lamelles parallèles,



    sans les séparer.





    Prenez chaque demi poire



    avec une spatule,



    sans déplacer les lamelles,



    et disposez la dans le moule,



    l'extrémité pointue au centre



    pour former une étoile.





    Enfournez et faites cuire



    pendant trente minutes.















    Laissez



    REFROIDIR



    AVANT DE SERVIR.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires